Article

Ecrire pour Réfléchir

Écrire pour réfléchir

Publié par Gabriel Epixem

J’écris depuis moins d’un an, depuis la création de ce blog.
J’apprends. Je découvre. Parfois je pense que je m’améliore. A d’autres moments je suis persuadé que non. C’est ainsi. Et puis, quelle importance ? C’est la vie. C’est complexe et c’est mieux ainsi.
J’aime écrire et après tout c’est l’essentiel. Le reste devrait être secondaire.

Peut-être pas finalement. Tout en écrivant, souvent, d’autres idées nous viennent. D’autres pistes se construisent, d’autres hypothèses aussi, d’autres chapitres enfin. Tout devient ensuite plus clair, tout devient plus opaque aussi, tout devient plus dense surtout.
L’idée de départ nous paraissait pourtant déjà bien assez réfléchie. Elle était, en fait, loin d’être aboutie. Mais. L’est-elle véritablement ensuite ? L’est-elle d’ailleurs même un jour ?
Probablement que non et c’est aussi mieux ainsi.

Alors. Réfléchir est-il suffisant ? Penser suffit-il ? L’acte d’écrire est-il complémentaire ?
Probablement que oui.
La pensée a-t’elle besoin d’un support pour s’exprimer plus librement ?
Probablement que oui aussi.
Elle prend forme de différentes manières. L’écriture en est une. Elle nous permet de raisonner plus profondément. Elle nous permet de penser différemment. De philosopher parfois autrement. Elle nous permet donc d’approfondir. Et même parfois d’ordonner nos soupirs.
Certains diraient: « c’est évident ». Pour moi cela ne l’était pas avant.

Nos plumes accompagnent nos pensées. Elles les libèrent. Elles les encouragent. Elles les subliment aussi.
Oui, c’est aussi une façon de s’absenter un instant du quotidien. Un moyen d’oublier un moment tous ces dures matins. De se concentrer un peu sur l’essentiel. De méditer simplement sur autre chose. De dessiner véritablement quelque chose.
Oui, de réfléchir enfin.

Auteur: Gabriel Epixem - Fin du texte

3 commentaires sur “Écrire pour réfléchir”

  1. Commentaire

    Ecrire nous fait exister, on se sent moins seul, c’est un partage avec d’autres personnes qui se retrouvent parfois dans ces quelques lignes que tu sais si bien exprimer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les commentaires sont modérés et vous restez entièrement responsable du contenu de vos commentaires. Les champs obligatoires sont indiqués avec *